L’industrie de l’aluminium au Québec

Le secteur de l’aluminium constitue une industrie d’importance stratégique pour le Québec avec un impact économique majeur.

Grâce à une production annuelle de 2,9 millions de tonnes d'aluminium – dont l’empreinte carbone est la plus faible au monde – le Québec est un important exportateur mondial d'aluminium. Des 38 000 emplois totaux de l’industrie de l’aluminium, 80 % (29 800) sont répartis dans les 1734 entreprises transformatrices, dont le chiffre d’affaires s’élève à 11,6 G$.

Bénéficiant d’une économie multisectorielle (transport, construction, infrastructure, aérospatiale, emballage, etc.), l’industrie québécoise de l’aluminium est composée d'entreprises de calibre international ainsi que d’un important réseau de recherche et développement en aluminium grâce à la présence de huit centre de recherche de pointe et à des entreprises où l’innovation est une valeur commune.

Cette description de l’écosystème québécois de l’aluminium ne serait pas complète sans mentionner les donneurs d’ordres, les prescripteurs et les utilisateurs qui ont choisi d’intégrer l’aluminium à leurs produits finis, qu’il s’agisse de bâtiments, d’allègement de véhicules, d’infrastructure, de mobilier urbain, etc.

Les entreprises de la grappe de l'aluminium sont présentes partout au Québec.

Transformation

Le Québec compte plus de 1734 entreprises de 1ère, 2e et 3e transformation d’aluminium réparties dans toutes les régions de la province. Des 38 000 emplois que compte l’ensemble de l’industrie de l’aluminium, 80 % (29 800) qui sont concentrés en transformation.

Équipementiers

Les équipementiers et fournisseurs spécialisés québécois se démarquent par les équipements de haute technologie et les solutions sur mesure qu’ils fournissent aux alumineries de partout à travers le monde. Le Québec compte quelque 50 équipementiers répartis sur l’ensemble de son territoire.

Production primaire

Les huit alumineries au Québec cumulent une production annuelle de 2,9 millions de tonnes d’aluminium de première fusion ayant la plus faible empreinte carbone au monde. Cela représente 90 % de la production canadienne.

Distributeurs

Les entreprises transformatrices ainsi que les utilisateurs finaux employant l’aluminium dans leur fabrication de produits finis comptent sur des entreprises de distribution capables de les approvisionner en aluminium, dans tous les formats et tous les alliages requis par leur procédé de production. 

Centres de recherche

La présence au Québec de sept centres de recherche publics et privés permet aux utilisateurs d’aluminium d’avoir accès à une expertise scientifique pour développer des solutions performantes et novatrices en réponse aux besoins de toute entreprise désirant intégrer l’aluminium dans ses produits ou procédés de production.

Recycleurs

Saviez-vous que 75 % de l’aluminium produit depuis l’invention, en 1886, du procédé de production par électrolyse Hall-Héroult est toujours en utilisation? Et que le recyclage de l’aluminium – ou la seconde transformation – requiert seulement 5 % de l’énergie nécessaire au raffinement d’aluminium à partir du minerai?