L’industrie de l’aluminium au Québec

Le secteur de l’aluminium constitue une industrie d’importance stratégique pour le Québec avec un impact économique majeur.

Grâce à ses 6,4 milliards de dollars d’exportation d’aluminium primaire en moyenne par année – dont l’empreinte carbone est la plus faible au monde – le Québec est un exportateur mondial de premier rang. Des 30 000 emplois totaux de l’industrie de l’aluminium, les deux tiers (21 000) sont répartis dans les 1 400 entreprises transformatrices, les équipementiers et les fournisseurs spécialisés, dont le chiffre d’affaires s’élève à 6,7 G$.

Bénéficiant d’une économie multisectorielle (transport, construction, infrastructure, aérospatiale, emballage, etc.), l’industrie québécoise de l’aluminium est composée d'entreprises de calibre international ainsi que d’un important réseau de recherche et développement en aluminium grâce à la présence de huit centre de recherche de pointe et à des entreprises où l’innovation est une valeur commune.

Cette description de l’écosystème québécois de l’aluminium ne serait pas complète sans mentionner les donneurs d’ordres, les prescripteurs et les utilisateurs qui ont choisi d’intégrer l’aluminium à leurs produits finis, qu’il s’agisse de bâtiments, d’allègement de véhicules, d’infrastructure, de mobilier urbain, etc.