À l’instar des entreprises d’autres secteurs d’activité au Québec, celles de l’industrie de l’aluminium font face à des enjeux liés entre autres à la croissance, la main-d’œuvre et l’accès au financement.

AluQuébec participe activement à différentes initiatives facilitatrices pour aider les entreprises à demeurer compétitives à travers les défis qui s’imposent à elles. Elle propose notamment des outils d’accompagnement et de l’information qui répondent aux besoins communs des entreprises afin de les épauler et de simplifier la mise en place d’éléments structurants indispensables à leur essor.

Accès au financement

En demeurant à l’affût des programmes d’aide financière disponibles, AluQuébec permet aux entreprises de la Grappe d’être plus rapidement informées de ceux-ci. AluQuébec travaille à colliger et à répertorier l’information pour appuyer les entreprises à trouver du financement et ce, à toutes les phases de leur développement, facilitant notamment la création de produits novateurs et exportables.

Pour répondre aux besoins des entreprises de l’aluminium en contexte de pandémie, AluQuébec a préparé un tableau synthèse où sont répertoriés tous les programmes d’aide disponibles.

  Voir le tableau

Productivité et innovation (4.0)

Pour aider les entreprises à développer des pratiques d’affaires gagnantes et augmenter leur avantage compétitif dans un contexte économique constamment en évolution, AluQuébec participe à certaines initiatives menées par différents organismes partenaires de l’écosystème, notamment le Réseau Trans-Al. Il demeure primordial pour AluQuébec de veiller à :

  • Assurer un support aux enjeux techniques liés à l’aluminium causés par le virage numérique (Industrie 4.0, IA, etc.);

  • Diffuser l’information pertinente aux acteurs de l’industrie ;

  • Participer aux initiatives porteuses en partenariat avec les instances responsables.

Relève et main-d’œuvre

La main-d’œuvre représente un défi de taille pour bon nombres d’entreprises québécoises et celles de l’aluminium ne font pas exception. Dans son édition 2019 de l’étude Baromètre québécois de la transformation de l’aluminium, on y indique que la croissance du nombre d’employés est nettement plus forte dans le secteur de la transformation de l’aluminium que dans les autres secteurs d’activité au Québec.

Ce faisant, AluQuébec a mis en place des activités spécialement destinées à susciter l’intérêt de la relève pour l’industrie de l’aluminium.

Défi Structure-Al

Cette compétition propose aux étudiants universitaires de 1ère, 2e et 3e année de génie, architecture et design de vivre une première expérience d’intégration d’aluminium dans les secteurs de la construction et du bâtiment. En équipe multidisciplinaire, les étudiants provenant de diverses universités au Québec ont quatre jours pour concevoir et dimensionner virtuellement un élément bâti (ex. : bâtiment, abri, etc.) qui conjugue originalité, crédibilité et innovation tout en répondant à des critères définis, dont l’intégration d’un certain pourcentage d’aluminium.

Vidéo - 1ère édition

Vidéo - 2e édition

Alu-Compétences

Ce projet d’envergure vise la production et la diffusion de contenu technique et scientifique pour l’enseignement de l’aluminium aux niveaux collégial et universitaire avec la collaboration de nombreuses associations ou organismes œuvrant dans le secteur de l’aluminium et de l’enseignement au Québec.

AluQuébec, via son Centre d’expertise et d’innovation sur l’aluminium (CeiAl) vise à contribuer à la formation de personnel hautement qualifié, car il est un vecteur de développement de l’industrie de la transformation de l’aluminium au Québec.

Par ailleurs, AluQuébec participe (de façon ad hoc) aux travaux de la Table de concertation en adéquation formation-emploi dans la filière aluminium et elle s’associe à certaines activités du CSMO-M et du RTMQ notamment pour promouvoir les métiers de la métallurgie auprès des jeunes.

Valorisation et recyclage

Le secteur de l’aluminium est un acteur clé de l’économie circulaire, de la traçabilité du matériau et de sa valorisation tout au long de sa chaîne de valeur. De plus l’enjeu de la récupération de l’aluminium pour fin de recyclage est jugé important par plusieurs parties prenantes.

AluQuébec facilite, initie et appuie le développement d’actions porteuses en ce sens afin de favoriser le réemploi, le recyclage et toute autre action visant à obtenir, à partir des rebuts industriels, des matériaux réutilisables pour mieux faire valoir le cycle de vie de l’aluminium. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle a mis en place, en 2020, le chantier Valorisation et recyclage d’aluminium.