Publications
Communiqué

Une sixième assemblée générale annuelle des membres d'AluQuébec réussie

« Le Québec a tous les atouts nécessaires pour demeurer compétitif et ce, malgré le contexte qui incombe actuellement notre industrie »
- Marie Lapointe, PDG d'AluQuébec

 

Montréal, le 20 juin 2018 – AluQuébec, la Grappe industrielle de l’aluminium du Québec, a tenu, le 14 juin dernier, sa 6e assemblée générale annuelle. Afin de bien informer ses membres sur le contexte économique qui affecte le marché de l’aluminium, l’AGA a été précédée par une série de conférences sur le sujet. C’est ainsi que M. Alain Dubuc, chroniqueur, éditorialiste et économiste à La Presse, Me Émilie Bundock, avocate chez de Fasken, et M. Alexis Masson de la banque Nationale, ont pris la parole à tour de rôle.

Croissance de 7 % de la transformation de l’aluminium
Lors de l’assemblée générale annuelle qui suivait les conférences et où quelque 65 transformateurs, équipementiers et fournisseurs spécialisés de l’industrie étaient présents, le président du conseil d’administration, M. Normand Bergeron, a exprimé sa satisfaction face aux résultats 2017 de la Grappe. Il a notamment fait référence à une étude réalisée l’automne dernier démontrant que l’activité de transformation de l’aluminium au Québec, estimée par le chiffre d’affaires, a cru de 7 % par an au cours des trois dernières années et de 17 % dans le secteur des transports.

Le président a également fait un survol des réalisations 2017, de sa planification et des orientations de la Grappe en lien avec la Stratégie québécoise du développement de l’aluminium (SQDA). Enfin, il a mentionné son enthousiasme à l’égard de la confiance que porte le gouvernement du Québec envers la Grappe en lui confiant la mise en œuvre de l’Aluminerie de l’avenir avec un soutien financier de 1 M$ par année au cours des trois prochaines années.

« C’est avec beaucoup de volonté et d’ambition que nous poursuivons notre rôle à titre d’important mandataire dans la réalisation de la Stratégie québécoise de l’aluminium et nous comptons réaliser le tout avec succès, en mobilisant l’ensemble des acteurs de l’industrie. »

Dévoilement de la 3e édition du baromètre de la transformation de l’aluminium
Pour sa part, la présidente-directrice générale, Mme Marie Lapointe, a présenté son exposé en conformité avec l’énoncé de la mission d’AluQuébec, soit rassembler, outiller et développer.

  • Rassembler tous les acteurs de la chaîne industrielle de l’aluminium à travers les activités des chantiers et des comités de soutien, dont elle a fait état des succès 2017 et des objectifs 2018.
  • Outiller les entreprises notamment avec le Centre d’expertise sur l’aluminium (CeAl) d’AluQuébec pour favoriser un usage élargi de l’aluminium. De plus, elle a profité de l’AGA pour lancer la 3e édition du Baromètre de la transformation de l’aluminium; une étude qui dresse un portrait précis de la performance des entreprises transformatrices d’aluminium.
  • Développer la transformation de l’aluminium. De ce fait, en plus de la présentation du plan triennal, Mme Lapointe a fait un survol des projets structurants en cours et essentiels pour assurer la compétitivité des transformateurs du Québec et renforcer l’ensemble de la filière.

« 2017 a été une belle année : les marchés sont là, les projets structurants sont sur la bonne voie et le Québec a tous les atouts nécessaires pour demeurer compétitif et ce, malgré le contexte qui incombe actuellement notre industrie » a conclu Mme Lapointe.

C’est à l’occasion de l’AGA que la nouvelle composition du conseil d’administration a été annoncée.