Publications
Communiqué

Une activité qui répond à la priorité no 1 des entreprises transformatrices de l’aluminium

« Au cours des derniers mois, nous avons tenu des activités de priorisation avec nos membres pour cibler leurs principaux enjeux. Le financement a été identifié comme la priorité numéro 1 par les industriels dans tous les secteurs d’activités », a confirmé Marie Lapointe, présidente-directrice générale, d’AluQuébec.

L’objectif de la journée était donc de permettre aux entrepreneurs de découvrir les programmes d’aide gouvernementaux disponibles afin de les aider dans leurs activités de croissance, d’exportation, de R-D, dans leurs besoins de commercialisation, d’achats d’équipements ainsi qu’au niveau des ressources humaines.

Des intervenants du Conseil national de recherches Canada (CNRC), de l’Agence de développement économique du Canada (DEC), d'Exportation et développement Canada (EDC), des Affaires mondiales Canada (AMC), du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC), d’Investissement Québec (IQ), des Technologies du développement durable Canada (TDDC) et du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), étaient sur place pour présenter l'offre globale et répondre aux questions des participants.

« L’aluminium est un métal d’avenir et le Québec est, et doit demeurer reconnu comme étant l’un des leaders mondiaux de l’industrie de l’aluminium. C’est en soutenant nos entreprises, entre autres par des activités comme celle d’aujourd’hui, que nous arriverons à accroître la transformation et l’utilisation de l’aluminium au Québec », a conclu Marie Lapointe.

AluQuébec organisera une activité similaire à Drummondville le 3 octobre prochain.