Procédés de tranformation

Transformation primaire

Pour la plupart de ses usages courants, l’aluminium primaire pur doit être mis en alliage pour optimiser ses caractéristiques selon son utilisation finale prévue. Les centres de coulée des alumineries québécoises produisent des lingots de laminage, de fonderie et de refonte, ainsi que des billettes et des tiges, et ce, dans une multitude d’alliages et de formes. C’est la première transformation de l’aluminium.

Offre de services québécoise 

Les centres de coulée des alumineries québécoises de Rio Tinto Alcan, d’Alcoa, d’Alouette et de Sotrem-Maltech produisent plusieurs types d’alliage.

Alliages corroyés (sous forme de lingots de laminage, de billets d’extrusion, de billettes de forge et de tiges) :

  • Série 1000 (minimum de 99 % d’aluminium) : utilisée surtout pour l’emballage.
  • Série 2000 (aluminium-cuivre) : utilisée principalement en aérospatiale et dans l’industrie militaire.
  • Série 3000 (aluminium-manganèse) : utilisée principalement dans les échangeurs thermiques et l’emballage.
  • Série 4000 (aluminium-silicium) : utilisée dans certains produits précis, dont les pistons.
  • Série 5000 (aluminium-magnésium) : destinée principalement au laminage et utilisée dans la construction navale, le transport, l’emballage et l’industrie chimique.
  • Série 6000 (aluminium-magnésium-silicium) : destinée à l’extrusion, au laminage et à la forge, elle est utilisée pour une multitude d’applications de structure (charpentes, pylônes, etc.), de construction, de transport, ainsi qu’en aéronautique.
  • Série 7000 (aluminium-zinc) : utilisée principalement en aéronautique pour sa grande résistance.

Alliages de fonderie (en forme de lingots en T, de gueuses ou de petits lingots) :

  • Série 100 (minimum de 99 % d’aluminium) : utilisée principalement dans les rotors électriques.
  • Série 200 (aluminium-cuivre) : utilisée principalement en aérospatiale et dans l’industrie militaire.
  • Série 300 (aluminium-magnésium et/ou cuivre) : utilisée dans de nombreuses applications, dont la plupart des pièces de fonderie, principalement dans les secteurs des transports, de l’aérospatiale et de la construction.
  • Série 400 (aluminium-silicium) : utilisée dans les applications intriquées (sans traitement thermique) qui requièrent une grande ductilité.
  • Série 500 (aluminium-magnésium) : utilisée, entre autres, dans les applications maritimes qui nécessitent une grande résistance à la corrosion ou dont les pièces font l’objet d’un traitement de surface.
  • Série 700 (aluminium-zinc-magnésium) : utilisée dans les applications nécessitant des surfaces de bonne qualité et une excellente stabilité dimensionnelle.
  • Série 800 (aluminium-étain-cuivre [+silicium]) : douilles et billes de roulement.
Alcoa
Alouette
Rio Tinto Alcan
Sotrem-Maltech Inc.